Jump to content

[CONCOURS FR] Histoires de Naberus – Ne vous laissez pas manger par les vers !


Recommended Posts

image.png

Pouic les Tenno ! 

Vous êtes d’humeur à relever un défi ? Alors tant mieux car Grand-mère vous en réserve un… et non des moindres. Rassurez-vous : les récompenses seront à la hauteur de l’effort ! Mais… de quoi s’agit-il donc ?

Il s’agit du tout premier concours de POÉSIE de l’histoire de Warframe, rien de moins, mes amis !
Vous avez un bon coup de plume ? Vous êtes créatif ? Vous aimez passionnément notre belle langue ? Alors, ce concours est fait pour vous ! 

COMMENT PARTICIPER :
Créez un poème composé de trois magnifiques quatrains en alexandrins sur le thème de la Nuit de Naberus.

RÈGLEMENT :
    • Une participation par personne
    • Nous n’acceptons que des œuvres en français 
    • L'entrée doit être appropriée pour la communauté des forums
    • L'entrée doit être une œuvre originale
    • Ne réservez pas votre place dans le topic
    • Les participants ne respectant pas les règles mentionnées ci-dessus seront impitoyablement disqualifiés. Grand-mère ne rigole pas.

Voici un exemple de quatrain (n’oubliez pas, il en faut trois) : 


Un escarpe guette, au bout de sa ligne
Tout n'est que patience, tactique maligne.
Ses yeux étincellent, car la nuit est claire,
Vil aranéide, toile funéraire.

 

PRIX : 

  • Grand Gagnant  – Nezha Prime Access !
  • 2e place – 1000 Platinum !
  • 3e place – 750 Platinum !
  • 4e place – 750 Platinum !
  • 5e place – 500 Platinum !  

Les gagnants seront départagés selon la qualité de leur travail. Nous tiendrons compte du respect des consignes, des rimes, de la richesse des vers et des effets de style comme les assonances, allitérations etc…


Le concours commence maintenant et durera jusqu'au 8 novembre.

TOUS LES JOUEURS DE TOUTES LES PLATEFORMES PEUVENT PARTICIPER !

 

Edited by [DE]Kev
  • Like 7
Link to post
Share on other sites

Entouré par de nombreux trésors engloutis

Se cache un repère de crainte et sournoiseries

Le coeur des gens infesté d'esprits rancunier

Où l'alliance mère fille ne peut que gagner

 

Jouer le vassal tel sera ta mission,

Séduire la mère en jouant la sentinelle

S'accaparer de ses milles et une merveilles

S'emparer de son cœur, ou du moins ses jetons 

 

Enseveli sous ces pièces mauve et or

Tournons la tête vers un tout autre décor

 Marchant fièrement, enflammant ses pupilles

Allons s'emparer des richesses de la fille

Edited by _abel_abel
  • Like 5
Link to post
Share on other sites

Les nuits de Naberus, je dois les entreprendres.

Tout jetons, est bon à prendre.

Pour cela, allons voir mère.

Et au final, faisons un poème pour grand mère.

 

Cette event de Naberus, fut un plaisir.

Que ce jeu continue à combler tout nos désirs.

Avec tout cela, vous nous proposés des éphéméras.

En espérant que cela continue, advienne que pourra.

 

Kaelli veut des ressources, il faut qu'on pêche.

Mais sans Ivara, tous me l'empêche.

Avec cette warframe, je tisse une toile.

Grâce à ce pouvoir, je me hisse jusqu'aux étoiles.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Je vais vous compter l'histoire des générations.

Fille, Mère et Grand-mère, une famille en destruction.

Toute réunis, un seul but, une même vocation.

De se débarrasser de cette transmutation.

 

Pour décrocher le bijoux "Nezha Prime Access !".

La doyenne de ces terres nous a mis au défis.

C'était sans compter, note fameuse vitesse.

Plume en main et concentration, on s'y est mis.

 

A travers toutes les Plaines et le Coeur de Deimos.

L'infestation sème partout le plus gros chaos.

Même Père et Fils ne sont plus sur ces terres les boss.

Souhaitons courage et prospérité aux Tennos.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

"Conte d'un regret lointain"

 

Mon corps métallisé, immuable et glacé

Ma longue solitude, par mes mains infligée

Sent dans la nuit froide, un cœur qui s'agite

Dans une lumière de Jade, mère jugée démérite

 

Les faux-dieux blanc et or, pensaient tromper la mort

Mais dans leur arrogance, lui ont offert une danse

Quand finit notre essor, ils gisaient dans l'ichor  

Notre transe de démence, rassasiée de vengeance

 

Aujourd'hui accepté, d'une famille déformée

J'entends presque un murmure, à mis-mot prononcé

 De pouvoir pardonner, mais ne pas oublier

 Qu'après le ciel azur, la nuit vient à tomber

 

 

 

 

 

Edited by Tharvey
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

 Titre : A Deimos ~~

Parcourir les plaines de Deimos infestée ;

Sur mon Vélocipod mauve de Deimos . 

Course de Vélocipod , dans les fosses ,

Fosses plein d'ossements infestée de kystes ;

 

Chaque defenses de la cité m'atriste ...

Puis chassé les Prédasites en famille ,

Éliminer les Jugulus de Deimos ,

Pauvre , son les Bêtes infestée, affamé .

 

Les residus de fass brouillent l'ATH ;

Mais , les residus de vome nous soignent .

Sans le coeur de Deimos,l'on serait la ,mourant .

Infestée de l'exterieur , est la Mère.

Écrit par : Machoire-Craquer

Ps : je m'excuse  des fautes d'orthographe ,   je souhaite bonne chance au autre participant . 

Edited by (PS4)machoire-craquer
  • Like 3
Link to post
Share on other sites

À toi Deimos, à toi endroit rêvé ou jamais de mon pied je ne tes foulé.

Pourtant chaque jours et chaque nuit ou tu garanti toujours plus de folies, j'ai toujours eu envie de te rencontrer.

Dans le tréfonds de mon âme tenno je sais que je suis comme toi, nous somme tous comme toi. C'est dans ta mort que je me sant vivant.

De très loin je tes toujours admiré. Dans tes courbes purulentes jusqu'à tes tréfonds noir, je te vois pourtant bien éclairer.

Toute la galaxie te vois comme une monstruosité, mais moi je ne peux que noter ta majesté. Au diable les confrontations et récompenses ! C'est pour moi un honneur et un plaisir d'avoir ne serait-ce qu'une infime occasion de clamé l'amour irascible et la fascination que je te porte

Je te laisse entrer.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Titre: Le conte de Naberus

 

D’une nuit froide et sanglante, d’aucun bruit ne vain,

Du simple fruit d’expérimentation douteuse,

Fut créer toutes ces créatures affreuses.

Si vous les croisez de près courez au plus loin.

 

Oh de grâce orokin celèrent ce jour sain,

En une fête singulière au terreur infâme.

Oh de grâce les esprits errant sans leur âme,

Finissent toujours par retrouver leur chemin.

 

Naberus fut la signature de ce jour sombre,

Prenez garde, Tenno, aujourd’hui nous le fêtons.

Théâtre des horreurs commit dans la pénombre,

Vous ne risquez rien tant que nous vous les comptons.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

                                                                         

BATAILLE DE LA NUIT DE NUBIRUS

 

Puissance du tenno, valeur orokin. 

Propulsion au plus haut dans couleur divine.

Aucune crainte d'infestation purulente,

Nul complainte car position virulente. 

 

 

Détour d'une bataille, jour de nuit des morts.

Toute zone en mitraille, pour une pluie hardcore.

Vision d'épouvante, champs de guerre ruiné,

Douleur éprouvante, éspoir périmé.

 

 

Dénouement épique, pour récompense viral.

 Fin de session tragique au sens de toute moral.

Rire de Nabirus aux canines éffilées,

 À plus dans le bus, sous un hôte ciel étoilé.

                                                                                               M.O

Edited by (PS4)thedon-Makaveli4
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Une nuit , un bruit sinistre ; tout commencent

Un conte obscur , une voix sans sentiments

Un rire sans joie , je lève mon visage

Une armure l'enveloppent sagement.

 

Les âmes de mon épée ; de nouveaux debout

Des lémures de vie accroché bouts à bouts.

Un éclair , une silhouette apparente ,

Un sinistres silence ; je me prépare.

 

Affûtent mon sabre ; effacent touts idéaux

La porte s'ouvre ; tuant les ombres maudites

Une main tendu , des piécettes échangées

Un enfant apeuré ; à ces pieds des cadeaux.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Nuit de Naberus, petit fils de notre halloween

Métaphore envoûtante et subtile mais couverte d'épines.

Méfier vous des histoires de mère-grand qui vous plonge dans l'effrois

Car, peut-être, vous serez les suivants à précipiter votre glas.

 

Ces sinistres palabres et pamphlets engourdis,

Autres pensées macabres torturants son esprit.

Peut-être s'inspire-t-il de cela pour s'amuser à nous abattre,

Notre très cher stalker démoniaque, aux songes écarlates.

 

Qu'importe la tragédie qui nous frappera après tout,

Nous autres Tennos resteront invaincus.

Car tous nos camarades tombés seront bientôt debout,

Pour fêter le sanglant Naberus des orokins déchus.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Par delà le khra et le jahu

Mon savoir déifier, je suis qu'arrogance
D'événements nouveaux, Deimos vient d'en subir
De mon avarice, je veux le découvrir
Hélas ça me corrompt, je sens mon engeance...

Après plusieurs siècles, un voyageur venu
Un tenno salvateur, résolvant l'inconnu
L'infestation le craint, destructeur de tumeur 
La caste Entrati, réconcilier ne meurs
 
Les nuits de Naberus, crée par Kaelli
Afin de rappeler, les souffrances passés
Pour hanter nos rivaux, pour enfin s'abreuver 
Et de se délecter, par nos rancœurs mûri

valvab02

Edited by (PS4)valvab02
J'ai modifié puisque je n'ai pas fais attention à la règle aux il fallait se limiter à trois quatrain. Donc pour rentrer réellement dans le concours je me soumet aux règle.
  • Like 4
Link to post
Share on other sites

Une bête d'ivoire que rien ne domine,
Son âme en proie d'une véritable famine.
Avançant par monts et par vaux sous les complaintes,
Ne laissant que des tombes telle des empreintes.

Ce désastre les Seigneur d'or l'ont éveillait,
En l'obligeant à tuer tous ce qu'il aimait.
Depuis lors la colère brûle ce démon
Sans qu'aucune force ne puisse y faire front

Envie, Avarice, Goinfrerie rien n'y fait
Tous par sa lame d'ivoire ont étaient défait.
Le laissant seul avec son terrible fardeau,
Cette vie où il ne peut trouver le repos.

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Terre déchirée par déités draconiques,

Provoquant de moulte remous cataclysmiques.

Trônant Nonchalante, la Necralisk divisée.

Pour un clan délité, quel avenir espérer ?

 

Voici venu, encore, le temps impie de Vome !

 Et viendront les suivants comme par un métronome,

Quand d'un souffle sa perfide jumelle Fass,

L'enverra dans sombre et corrompue biomasse.

 

Voici venu, encore, le temps de réunir,

Liés par le tragique, avec le bon plaisir.

Et dans un grand carnage, pour un grand processus,

Festoyons ! Car viennent les nuits de Naberus.

Edited by (PSN)Gurhal666
c'était pas juste !
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Onirisme

 

Dans mon long cauchemars, voilé de la raison

Ma conscience faiblit, je suis à leurs merci

Ils sont sur mes traces, ils me répètent "mangeons"

J'avance droit devant, avec parcimonie.

 

Crépuscule constant, je ne suis qu'hesitant

Désespéré j'y vais, je vois ces engeances

Je les ai aperçu, ces monstres aberrants

De mon épouvante, je veux vengeance !

 

Je suis plus que folie, Talion ils connaîtront !

Équipé pour tuer, je serai leurs terreur.

La clarté du neant, mort ils contemplerons.

Enfin ils m'appellent, Naberus le tueur.

Edited by (PS4)gaby5914
Faute d'orthographe
  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je ne participe pas au concours, mais je me sens obligé de signaler qu'il y a un gros problème avec les alexandrins proposés en exemple:

Un escarpe guette, au bout de sa ligne
Tout n'est que patience, tactique maligne.
Ses yeux étincellent, car la nuit est claire,
Vil aranéide, toile funéraire.

Il n'y a aucun alexandrin là-dedans. Ce texte ne respecte pas les règles du "e" muet en poésie. Pour résumer grossièrement: dans un poème, le "e" final d'une syllabe se prononce toujours sauf en fin de ligne ou devant une autre syllabe qui commence par une voyelle. Je réécris le quatrain en comptant les syllabes et en mettant en gras les "e" muets:

 

Un-es-car-pe-gue-tteau-bout-de-sa-ligne (10 syllabes)

Tout-n'est-que-pa-tien-ce-tac-ti-que-ma-ligne (11 syllabes)

Ses-yeux-é-tin-ce-llent-car-la-nuit-est-claire (11 syllabes)

Vil-a-ra-né-i-de-toi-le-fu-né-raire (11 syllabes)

 

Voilà, ce n'est absolument pas une critique, et je ne suis même pas concerné, mon intervention n'a pour but que d'aider puisque des gens respectant ces bonnes règles seraient peut-être disqualifiés alors qu'ils écriraient de bons alexandrins ! J'ai simplifié, il existe encore plein de subtilités, mais ces bases-là me semblent essentielles.

Exemple de source: https://www.espacefrancais.com/la-versification/#La-mesure-des-vers

Edited by Psycho_Amrit
  • Like 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Psycho_Amrit a dit :

Bonjour,

Je ne participe pas au concours, mais je me sens obligé de signaler qu'il y a un gros problème avec les alexandrins proposés en exemple:

Un escarpe guette, au bout de sa ligne
Tout n'est que patience, tactique maligne.
Ses yeux étincellent, car la nuit est claire,
Vil aranéide, toile funéraire.

Il n'y a aucun alexandrin là-dedans. Ce texte ne respecte pas les règles du "e" muet en poésie. Pour résumer grossièrement: dans un poème, le "e" final d'une syllabe se prononce toujours sauf en fin de ligne ou devant une autre syllabe qui commence par une voyelle. Je réécris le quatrain en comptant les syllabes et en mettant en gras les "e" muets:

 

Un-es-car-pe-gue-tteau-bout-de-sa-ligne (10 syllabes)

Tout-n'est-que-pa-tien-ce-tac-ti-que-ma-ligne (11 syllabes)

Ses-yeux-é-tin-ce-llent-car-la-nuit-est-claire (11 syllabes)

Vil-a-ra-né-i-de-toi-le-fu-né-raire (11 syllabes)

 

Voilà, ce n'est absolument pas une critique, et je ne suis même pas concerné, mon intervention n'a pour but que d'aider puisque des gens respectant ces bonnes règles seraient peut-être disqualifiés alors qu'ils écriraient de bons alexandrins ! J'ai simplifié, il existe encore plein de subtilités, mais ces bases-là me semblent essentielles.

Exemple de source: https://www.espacefrancais.com/la-versification/#La-mesure-des-vers

merde du coup j'ai un gros doute sur mon texte...

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, (PS4)Gurhal666 a dit :

merde du coup j'ai un gros doute sur mon texte...

Personnellement j'ai utilisé un logiciel gratuit s'appelant Syllaber

Attention sont ou ces créateurs préviennent que l'outil est loin d'être au point, cependant sa reste sacrément utile la preuve avec le quatrain d'exemple :

Un /es/car/pe /guet/te au /bout /de /sa /ligne 10

Tout /n'est /que /pa/ti/en/ce /tac/ti/que /ma/ligne 12

Ses /yeux /é/tin/cel/lent /car /la /nuit /est /claire 11

Vil /a/ra/né/i/de /toi/le /fu/né/raire 11

On obtient les mêmes résultat que @Psycho_Amrit à peu de chose près, il y a juste le mot "patience" ou les deux ne sont pas d'accord xD

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • [DE]Kev locked this topic
  • [DE]Kev unfeatured and unpinned this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...